Louis Geneste Paris - Espace Sculpture

Restauration MH


Vue d'ensemble.
Saint-Roch.
Vierge à l'Enfant.
Saint-Louis.
Vue de la façade vers 1910.
Les statuaires après déposes.
Des éléments manquants ont été retrouvés dans un dépot de la ville.
Saint-Sauveur.
Saint-Roch.
Saint-Louis.
Restauration des statues à l'atelier.
Après intervention : micro-gommage, nettoyage des croutes noires...
Une cinquième statue représentant un éveque mais ne faisant pas partie des quatres statues des niches.
Armature pour la restitution en terre du bras manquant.
Bardage et installation des blocs dans l'atelier.
La pause...
Les blocs de calcaire de Migné.
La machine à mettre au point : Cette machine est une invention que l’on doit au sculpteur
Nicolas Gatteaux (1751-1832). La mise au point à la machine exige que l’on dispose sur le
modèle (en plâtre, en argile ou tout autre matériau) que l’on veut reproduire, des points de
repères correspondant aux points les plus saillants de la sculpture.
A l’aide d’une machine constituée de trois pointes maintenues au bout de tubes télescopiques,
on reporte dans le bloc à tailler ces premiers points de repères. Après avoir répété l’opération,
on peut commencer la taille en suivant ces oints.
L’utilisation de cette technique a facilité le travail des sculpteurs qui ont pu laisser la
reproduction d leurs modèles à des praticiens spécialisés dans cette tâche.
C’est ainsi qu’au XIXe siècle il était de pratique courante de confier un premier modèle, en terre
ou en plâtre, aux assistants du sculpteur ou praticiens pour qu’ils le reproduisent et,
éventuellement, l’agrandissent aux dimensions voulues, à l’aide de la machine à mettre au
point.
Cette machine a également permis de multiplier les copies d’oeuvres anciennes ou
contemporaines en grand nombre durant le XIXe siècle.
Vincent Poutret commence les épannelages.
La mise en cage des originaux va permettre de prendre les principaux repères afin d'approcher au maximum les volumes. Le travail de la mise au point viendra ensuite. La taille avec mise au point : Si la taille directe est une technique risquée, la taille avec mise au point préserve le sculpteur de toute erreur. Il s’agit d’une méthode permettant de reproduire un modèle (en argile, plâtre ou autre) dans la pierre, grâce à un système de points de repère. Lorsque ces points de repère sont placés, la taille de la pierre proprement dite s’effectue avec les mêmes outils que pour la taille directe. Il existe différentes méthodes de mise au point, la principale inventée, utilisée et perfectionnée au XIXe siècle est la mise au point à la machine.
Saint-Roch
Saint-Roch
Saint-Roch
Saint-louis
Saint-louis
Saint-Roch

Restauration de l'Hôtel Dieu à Douai

Début du chantier de restauration de l'ancien Hôtel Dieu de Douai.

Travaux de sculpture : copie et recréation en pierre de quatre statuaires (Saint-Roch, Saint-Sauveur, Saint-Louis et Vierge à l'Enfant) d'après les témoins en terre cuite de 1820.

Sculpteurs : Frédéric THIBAULT et Vincent POUTRET

Bernard DEHERTOG, Architecte d.p.l.g

Mairie de Douai


Partager
Crédits